Synthèse : Soignants et résidents, sensibilisation à la vaccination antigrippale.

Il a été démontré que même s’il n’empêche pas la maladie, le vaccin antigrippal réduit le risque de cas graves et de décès. Pourtant, cette vaccination est insuffisamment réalisée chez les plus de 65 ans. Dans les EHPAD et les cliniques SSR, le personnel soignant n’est pas considéré comme à risque d’infection grave, mais peut jouer un rôle de transmetteur vis-à-vis de la population fragile qu’il prend en charge. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’impact d’une campagne de sensibilisation en EHPAD et en SSR sur la vaccination antigrippale des soignants et des résidents. L’étude avait également pour objectif de mieux connaître les facteurs associés à la vaccination dans ces structures.

Article rédigé pour la Fondation Korian pour le Bien Vieillir par Claire Plantet, Stéphane Sanchez, Nadia Cohen, Philippe Denormandie, Aurélien Dinh.

Extrait de la revue Soins Gérontologie, n°122, NOVEMBRE / DECEMBRE 2016.