L’inclusion par le développement de autonomie

L’inclusion par le développement ou la préservation de l’autonomie

Les caractéristiques de nos sociétés contemporaines, basées sur la performance, la vitesse, l’individualisme, font que les personnes malades ou fragiles se sentent souvent exclues ou marginalisées. A ce titre, il est essentiel d’encourager et d’accompagner les personnes en perte d’autonomie pour leur permettre, quels que soient leur situation et leur lieu de vie, de continuer à s’accomplir et les aider à ne plus avoir peur du regard de l’autre, d’être confronté à un lieu inaccessible ou d’essuyer un échec.

Il est également essentiel de soutenir et de mieux valoriser l’action des soignants et des aidants qui concourent au quotidien à la préservation de l’autonomie des personnes fragiles.

A ce titre, la Fondation soutiendra les actions et programmes de recherche suivants :

Préservation de l’autonomie des personnes âgées vivant en maison de retraite :
– Étude d’impact de l’utilisation du « chariot d’activités flash » sur les troubles aigus du comportement en établissement, menée en collaboration avec le Pr KROLAK SALMON et le Centre de Recherche Clinique Vieillissement Cerveau / Fragilités de l’Hôpital des Charpennes (69).
– Étude d’impact de la réalité virtuelle sur la douleur et l’anxiété

Prévention de la perte d’autonomie à domicile ou en établissement :
– Étude sur la prévention de l’incontinence
– Impact de la robotique sur la verticalisation et l’aide à la déambulation en partenariat avec des start-up françaises (Kompaï Robotics, Ezy Gain…)
– Évaluation des nouvelles technologies de rééducation et réadaptation en cliniques de Soins de Suite et Réadaptation (SSR)

Éducation thérapeutique du patient : rendre le patient plus autonome et responsable dans le suivi de sa santé :
– Promotion d’actions de prévention et de soins de support grâce à des outils d’éducation thérapeutiques innovants
– Étude d’impact des objets de santé connectés sur l’autonomisation et le suivi du patient atteint d’une pathologie chronique (responsabilisation / observance)
– Étude d’impact d’une campagne de sensibilisation des médecins traitants sur la diminution de la prescription des anticholinergiques (en partenariat avec le LEEM et MEDISSIMO)
– Étude sur le repérage des fragilités par auto-questionnaire en cliniques SSR, en partenariat avec le Gérontopôle de Toulouse.

Évaluation et promotion des prises en charges ambulatoires (Hôpital de Jour…)
– Développement et évaluation de parcours de soins permettant le maintien à domicile tout en assurant un suivi et des bilans réguliers par les équipes pluridisciplinaires du SSR (Projet Européen ACTIVAGE)
– Évaluation de l’impact des nouvelles technologies et des objets de santé connectés dans l’amélioration du suivi du patient à distance et dans son adhésion sur le long terme (diabète – hyper-tension – nutrition)

Valorisation du travail des soignants :
– Étude sur les mots du Bien Vieillir en partenariat avec Notre Temps et Médiascopie
– Étude sur l’impact du port des tenues sur les relations soignants / soignés, en partenariat avec l’Université François Rabelais à Tours
– Étude sur l’accompagnement de la fin de vie, en collaboration avec Marie de Hennezel