Plaisir

Écraser les médicaments dans la nourriture : une pratique à éviter

Pour Isabelle Prêcheur, chirurgien dentiste et professeur de chirurgie dentaire à Nice, il est déconseillé d’écraser et mélanger les médicaments dans les plats. Une pratique qui accroît le risque de non-observance et réduit la qualité de vie des résidents.

Le sujet des médicaments écrasés dans l’alimentation n’est pas anecdotique pour Isabelle Prêcheur. Cette pratique a un réel impact sur la qualité de vie des résidents et sur le suivi des traitements. Le risque étant que les personnes âgées ne prennent plus ni leurs médicaments ni leur repas. D’autant que des solutions existent pour éviter cette pratique. Elle recommande ainsi de donner le médicament de manière concentrée dans des produits très sucrés – par exemple dans une cuillerée de confiture – plutôt en fin de repas.

Pour Isabelle Prêcheur, au-delà de l’étude MELA sur les médicaments écrasés et le goût des aliments, le rôle de l’Institut du Bien Vieillir Korian est de diffuser et de relayer ce message au sein des Ehpad. Elle précise également que différents travaux sont en cours pour améliorer l’hygiène orale et le confort des personnes âgées, par exemple grâce à des soins de bouche spécifiques ou à un complément nutritionnel pouvant être mangé quel que soit l’état bucco-dentaire de la personne et qui redonne ainsi le goût de croquer.