L'inclusion par l'utilité sociale

Étude

Jeunes et seniors, deux générations connectées

La Fondation Korian pour le bien vieillir s’engage en faveur de la transmission des savoirs. « Notre expérience quotidienne pour un maintien dans l’autonomie de nos aînés au service de leur bien-être, nous amène à développer des projets favorisant les échanges intergénérationnels devenus incontournables pour la société » indique Sophie Boissard, Présidente de la Fondation Korian pour le Bien Vieillir et Directrice Générale du groupe Korian.

Synthèse

Synthèse étude les bons mots pour le dire

Première synthèse de la Fondation korian pour le Bien vieillir sur « l’étude les bons mots pour le dire ».

Étude

Les mots du bien vieillir

Changeons les mots pour transformer le regard sur les aînés, « Les mots du bien vieillir ».

”3e âge”, “démence”, “grabataire”, “Alzheimer”… Souvent, les mots que nous utilisons pour désigner la vieillesse sont approximatifs, réducteurs, voire inappropriés. La faute à qui, à quoi ? Aux raccourcis sémantiques, aux évolutions des termes médicaux ou aux maladresses de langage.

Axe d'intervention

L’inclusion par l’utilité sociale

Pour se sentir partie prenante d’une collectivité ou d’une société, un individu a besoin de s’y sentir utile, quelle que soit sa condition physique ou son âge.